Museu Dr. Joaquim Manso (Français)





L’édifice 
Ouvert au public en 1976, le Musée est installé depuis 1972 dans une demeure du début du XXème siècle - ancienne résidence d’été de l’écrivain et journaliste M. Joaquim Manso, fondateur du «Diário de Lisboa» - , qui fit l’objet d’un don à l’Etat, de la part du nazaréen Amadeu Gaudêncio, dans le but d’y installer un musée ethnographique.

Il est localisé au «Sítio», qui est une zone résidentielle des plus anciennes de Nazaré. Non loin de là, se trouve le promontoire majestueux qui s’ouvre sur la mer, d’où on peut jouir d’un magnifique panorama parmi les plus beaux du littoral portugais, et l’ensemble monumental religieux, l’Ermide de la Mémoire et le Sanctuaire de Notre-Dame de Nazaré (XIVème –XVIIIème).

 














Les collections 
Le contenu de ce musée, à caractère régional, s’est formé peu à peu, avec les diverses acquisitions d’intérêt archéologique ou ethnologique de toute la région. 

Ses collections documentent l’identité historico-culturelle de la région depuis la préhistoire jusqu’à l’actualité, à travers ces trois principaux moments :
l’histoire et la légende, la mer avec ses embarcations traditionnelles et le costume traditionnel. 


 













L’exposition 
Le parcours dans ce musée commence par les vestiges des temps préhistoriques (Paléolithique, Néolithique et l’Âge de Bronze et de Fer), de l’Epoque Romaine et de la période Paléo-Chrétienne, illustrée par les éléments architectoniques de l’église S. Gião (VIIème siècle). Provenant du même endroit, une sculpture de S. Sébastien en pierre calcaire, de la fin du XVème siècle. 

On trouve aussi des références (sculptures et images) à Pederneira, ancien bourg médiéval qui reçut la Charte de D. Manuel Ier en 1514, et fut un port et un chantier naval important, surtout pendant l’époque des Découvertes. 

A partir du culte marial, le Sítio de Nazaré, devenu un centre réputé, nous a laissé une gravure du XVIIème siècle dont l’iconographie nous rappelle le Miracle de Notre-Dame de Nazaré qui, selon la légende, aurait sauvé D. Fuas Roupinho de la chute dans l’abîme. Allusifs à cette même dévotion, une sulpture (XVIème-XVIIIème), des ex-votos (XVIIIème-XXème) et une peinture. 

Dans la poursuite de la visite, le Musée présente la thématique de l’ethnographie maritime, versant dominant de son exposition – un ensemble de miniatures d’embarcations traditionnelles de la vie nautique de Nazaré. Ce centre d’intérêt, animé et enrichi esthétiquement et documentalement par des peintures sur Nazaré, ses habitants, ses costumes, inclut des photographies d’Álvaro Laborinho qui fixent des moments de la vie quotidienne de cette ville de pêcheurs.
Mis en valeur aussi le costume traditionnel dans ses différents aspects parmi les plus caractéristiques – le travail et la fête – documenté aussi par des photos et des peintures. 

Dans le jardin nautique vous trouverez quelques outils liés à la mer et aux embarcations traditionnelles.


À l'été, il existe encore un Pôle Muséologique d’embarcations en bas de Nazaré, à Praia (plage), constitué par la Barque du Galion « Mimosa » (1912), le Bateau Xavéga «Perdido» (1949) et le Bateau de Pêche au Lampareau « Vagos » (1956). 





Sem comentários:

Enviar um comentário